Hémorroïdes internes : symptômes, causes et traitements

doctor-1228627_640Quand on parle d’hémorroïdes, on imagine tout de suite des protubérances qui sortent de l’anus. Il s’agit d’hémorroïdes externes. Sachez qu’il existe également un autre type d’hémorroïdes : l’hémorroïde interne. Contrairement aux hémorroïdes externes, celle-ci n’est pas visible à l’œil nu. Seul un médecin spécialiste peut la détecter après un examen d’anuscopie.

Hémorroïdes internes : quels sont les symptômes ?

Dans la plupart des cas, les hémorroïdes internes se caractérisent souvent par une sensation de gêne désagréable ressentie dans le canal anal. Cette gêne ne provoque pas des douleurs intenses, mais empêche la personne atteinte de s’asseoir convenablement. Les hémorroïdes internes se caractérisent également par la présence de sang dans les selles. Ce saignement peut être constaté sur le papier de toilette. Arrivée à un stade assez évolué, l’hémorroïde interne peut s’accompagner de douleurs intenses. Bref, les crises hémorroïdaires internes évoluent en 4 stades :
– 1er stade : la crise provoque quelques sensations gênantes sans douleur
– 2ème stade : les veines sortent du canal anal, mais reprennent spontanément place après la défécation.
– 3ème stade : les veines sortent du canal anal et ne peuvent pas être remises en place qu’au moyen des doigts.
– 4ème stade : les veines sortent du canal anal et ne peuvent plus être placées à leur place, même au moyen des doigts.

Hémorroïdes internes : quelles sont les causes ?

Les facteurs sont les mêmes pour les hémorroïdes internes et externes. La constipation est le premier élément qui permet de provoquer les crises hémorroïdaires. Chez les femmes, la grossesse, la phase prémenstruelle et l’accouchement peuvent être l’origine des hémorroïdes internes. D’autres facteurs peuvent également favoriser les troubles hémorroïdaires, comme le soulèvement de poids lourds, la consommation d’alcool et d’épices…

Hémorroïdes internes : quels traitements ?

Pour soigner les crises hémorroïdaires, il existe plusieurs traitements médicamenteux et naturels. Pour diminuer les sensations douloureuses, vous pouvez utiliser une crème anti-hémorroïde. La molène, le thé de millefeuille et la teinture de calendula sont des remèdes naturels permettant de soulager et de traiter les crises hémorroïdaires. N’hésitez pas à vous rendre sur le site hemoroidetraitement.com pour en savoir plus sur les traitements des hémorroïdes.